SPECTACLES DE SEPTEMBRE A DECEMBRE 2020

SEPTEMBRE

DIT PAR DIB

Marionnettes / Conte

SAMEDI 26 SEPTEMBRE A 16H

DIMANCHE 27 SEPTEMBRE A 16H

Pour fêter les 100 ans de naissance du "grand-père" de la littérature francophone en Algérie et pour témoigner de sa grande capacité d'avancer vers le monde occidental sans perdre son originalité que cela soit en Europe ou aux Etats-Unis, la compagnie Illusia a choisi de mettre en scène et d'adapter plusieurs des textes de Mohammed Dib. Dans la deuxième partie de sa vie, Mohammed Dib à en effet donné une place importante aux personnages d'enfants. Ce sont elles et eux qui seront mis en scène avec la complicité des marionnettes.

 

Bibliographie

-Lyyli des quatre saisons, in "Ouvres complètes de Mohammed Dib 1. Poésie", Editions de la Différence, 2007 (épuisé)

-L'Enfant Jazz, in "Oeuvres complètes de Mohammed Dib 1. Poésie", Editions de la Différence, 2007 (épuisé)

-L'histoire du chat qui boude, Albin Michel (1974)

-L'hippopotame qui se trouvait vilain, Albain Michel (2001)

 

 

© D.R
© D.R

Théâtre Illusia

Texte Mohammed DIB

Conception & interprétation Marja NYKANEN

Mise en scène Théâtre d'Illusia 

 

 

 

Théâtre Expression 7
Quand l'ombre passe / L'enfant Jazz / L'histoire du chat qui boude

35 min + 15 min de lecutre

Tout public à partir de 8 ans

 

Lyyli des quatre saisons / L'hippopotame qui se trouvait vilain

25 min + 15 min de conte

Tout public à partir de 5 ans

 

Tarif unique 8€

Réservations au 05 55 33 33 67



ON A LE TEMPS POUR NOUS

Film documentaire

DIMANCHE 27 SEPTEMBRE A 17H30

En octobre 2014, Blaise Compaoré, à la tête du Burkina-Faso depuis 27 ans, quitte le pouvoir face à la pression populaire.

Lors de cette révolte, le groupe militant Balais citoyen est un acteur clé. Son co-fondateur, le rappeur engagé Serge Bambara, dit Smockey, devient une des figures de ce soulèvement.

Dans ce documentaire, Katy Léna Ndiqye suit Smockey après ces évènements. A l'aide d'images de sa vie d'artiste, de militant ainsi que d'archives, la réalisatrice cherche à connaître l'homme derrière le symbole.

© Abass TAPSOBA
© Abass TAPSOBA

Film documentaire de Katy Lena NDIAYE

Durée 67 min

 

Entrée libre



NOS (RE)CONQUETES

Film documentaire

MARDI 29 SEPTEMBRE A 18H

Que laisse-t-on derrière nous tout au long de nos existences respectives !? Des normes, du rêve, des idéaux, des désirs...!?

Nous partons de la question de la perte pour arriver à celle de la quête. De la reconquête.

Douze élèves de différentes classes d'âge ont été invités à participer à un projet qui les met en jeu collectivement et questionne intimement le rapport qu'ils ont à leur estime de soi et à leur créativité !

Le documentaire présentera tous les protagonistes pendant le processus de création. C'est l'objet de ce film : rendre compte de cette expérience en actes et en paroles, accompagnée du témoignage et du ressenti des jeunes.

© Joao GARCIA
© Joao GARCIA

Réalisation Gianni G. FORENT & Joao GARCIA avec les élèves de Magnac-Laval

(projection suivie d'une rencontre)

Durée 1h

 

Entrée libre


OCTOBRE

L'HOMME EST TROP BEAU POUR QU'ON LE NEGLIGE... RESPIRER A QUATRE VOIX

Théâtre

SAMEDI 3 OCTOBRE A 18H

En s'emparant de la parole d'Aimé Césaire, de Sony Labou Tansi, de Dieudonné Niangouna et de Felwine Sarr, Etienne Minoungou tisse ici une filiation essentielle entre les combats poétiques et politiques d'une grande force qui ont eu cours dans l'histoire des peuples noirs. La scène devient alors un lieu brûlant du dialogue pour les libertés, la pacification des mémoires et l'appel aux fraternités nouvelles.

 

Pour Aimé Césaire Un homme qui crie n'est pas un ours qui danse !

Pour Sony La haine n'a jamais sauvé personne !

Pour Niangouna Le rêve qui prend la forme d'un homme ne se réalise pas dans le corps du champion mais bien dans celui qu'il inspire... !

Pour Felwine La liberté doit devenir notre

passion !

 

A travers ces quatre textes coup de poing, j'embrasse, j'étreins et livre avec amitié, tendresse et une force sans concession aucune, les enchevêtrements tumultueux de l'historie des hommes et des femmes coincés dans les périphéries du "progrès universel" et dont le désir de parole et la réserve de virginité humaniste sont restés quasi intacts.

© Cristophe PEAN
© Cristophe PEAN

Un projet d'Etienne MINOUNGOU

 

Cahier d'un retour au pays natal à 18h

 

M'appelle Mohamed Ali à 20h

 

Si nous voulons vivre à 22h30

 

Traces. Discours aux Nations Africaines à Minuit

 

 

Tarifs 8€ (chaque lecture)
Réservations au 05 55 33 33 67


PROGRAMME PRESENTE AVEC LE FESTIVAL LES ZEBRURES D’AUTOMNE


LE METEORE

Comédie grinçante

MARDI 6 OCTOBRE A 20H

MERCREDI 7 OCTOBRE A 15H

Dans un atelier, un couple de peintres est au travail.
On apprend la mort d'un écrivain célèbre.
Un homme fait irruption dans l'atelier. C'est l'écrivain. Il retourne là où il a commencé sa carrière, pour y mourir.
Pendant qu'il attend sa mort d'autres personnages arrivent. Le perturbent, demandent des comptes, s'arrachent sa dépouille.
L'empêchent de mourir.

Note d'Intention
Cette pièce me touche car elle parle frontalement de la mort avec beaucoup d'ironie et de sang-froid.
Ici, mourir n'est pas une fin en soi, mais une libération. À travers la figure de l'écrivain, personnage central, cette pièce parle du renoncement comme l'ultime souffle de liberté, de courage qu'ils nous restent parfois.
Elle parle aussi du désir. Désir de créer, de détruire, d'abandonner, de jeter, de vivre, d'aimer et de mourir.
Une pièce qui plonge de manière sensuelle dans l'intime et le sacré.
Une pièce qui nous parle de la mort comme un poème.

© Miss V
© Miss V

Une création du COLLECTIF ZAVTRA

Le météore, librement inspiré de Friedrich DURRENMAT
Avec Elisa DELORME, Clement DELPÉRIÉ, Timothée FRANÇOIS, Vladimir BARBERA et Jean-Baptiste TUR
Adaptation et mise en scène Guillaume DELALANDRE
Collaborateur artistique Erwann MOZET
Création musicale Thomas DELPÉRIÉ, VIVALDI, John TAVENER
Costumes ANASTASIA KROUGLIAK
Création lumières CHARLY CAILLAUX

 

Durée 1h10
Tarifs 13€ / 10€ (groupe) / 8€ (réduit)
Réservations au 05 55 77 37 50


NOVEMBRE

RACONTE-MOI LA FIN

SPECTACLE ANNULE

Théâtre - témoignage

JEUDI 26 NOVEMBRE A 19H

VENDREDI 27 NOVEMBRE A 19H

Dès leur entrée aux Etats-Unis, les enfants migrants sans papiers venant d'Amérique du sud subissent un interrogatoire composé de quarante questions. Le but ? Leur permettre de raconter leur histoire, et pouvoir et juger si le mineur "mérite", ou non, de rester sur le territoire.

Valeria Luiselli a été interprète pour les tribunaux américains. Elle a été confrontée à la brutalité des politiques migratoires et à leurs anglets morts : comment dire la terreur qu'on fuit, et celle qu'on rencontre en chemin ? Comment mettre en ordre par le récit, des vies rendues illisibles par la violence du monde ?

Raconte-moi la fin est un essai d'une grande sensibilité qui rend aux migrations leur dimension humaine.

© Jean FAURE
© Jean FAURE

CIE THEATRE SUR LE FIL

Texte de  Valeria LUISELLI
Mise en scène Jean-Paul DANIEL
Avec Séverine GARDE-MASSIAS et Benjamin GRENAT-LABONNE

Lumières Franck RONCIERE / décor Pierre FOUILLADE / graff YNOXE

 

Durée 1h
Tarifs 13€ / 10€ (groupe) / 8€ (réduit)
Réservations au 05 55 77 37 50

 

REPRESENTATIONS SCOLAIRES > PAR ICI


DECEMBRE

APRES L'AMOUR

CREATION - comédie

DU 8 AU 13 DECEMBRE

MARDI 8 DECEMBRE A 20H

MERCREDI 9 ET JEUDI 10 DECEMBRE A 19H

VENDREDI 11 ET SAMEDI 12 DECEMBRE A 20H

DIMANCHE 13 DECEMBRE A 17H

 

C'est  d'amour qu'il s'agit dans cette  comédie au féroce humour noir. Lui, ouvrier à la retraite, militant communiste aimerait changer le monde.

Elle, femme au foyer, malheureuse de naissance, mauvaise comme la peste, se méfie de tout.

Ils se déchirent patiemment avec constance et opiniâtreté. Ce qu'il reste de l'amour n'est-ce pas l'impossibilité de se passer l'un de l'autre. Faut-il en rire ou en pleurer ?

C'est une pièce drôle et terriblement humaine.

 

Daniel Soulier place son point d'interrogation et son étonnante loupe sur le mariage, une loupe souriante, qui préfère encore rire. Un bijou de texte.

CIE MAX EYROLLE
Texte de Daniel SOULIER 

Mise en scène Max EYROLLE et Jean-Paul DANIEL

Avec Julie LALANDE et Jean-Paul DANIEL

Régie Philippe SEGUY

 

Durée 1h

Tarifs 13€ / 10€ (groupe) / 8€ (réduit)
Réservations au 05 55 77 37 50

 

SCOLAIRES > PAR ICI



CAHIN-CAHA

CREATION - Première partie : de A à P

VENDREDI 18 DECEMBRE A 20H

SAMEDI 19 DECEMBRE A 20H

DIMANCHE 20 DECEMBRE A 17H

Cahin-Caha est un abécédaire. Notre abécédaire personnel. Il est né pendant le confinement  d’une nécessité de « trouver les mots », en nous, dans ce nous bouleversé et troublé, pour dire et donner à voir et à sentir en quoi ces mots eux-même en sont troublés et bouleversés, en sont le révélateur et le résonateur. Ces mot, ceux-là qui nous sauvent, nous obsèdent ou nous révoltent, comme autant de questions et d’énigmes à sonder notre présent. 26 mots donc, 26 séquences, se répondent, se regroupent, se déplient sous une forme singulière et poétique à la recherche de la plus grande liberté possible de création. Liberté et création d’autant plus nécessaires que nous ne sommes pas dans un livre mais au théâtre et que le théâtre exige des mots qu’ils se débordent pour envahir l’espace et les corps…

Lors de ces trois représentations à Expression 7, nous présenterons la première partie de cette création : de la lettre A à la lettre P. La deuxième partie et le spectacle dans sa totalité seront créés en 2022.

© Ernesto  TIMOR
© Ernesto TIMOR

CIE DES INDISCRETS
Ecriture Lucie GOUGAT et Jean-Louis BAILLE
Mise en scène Lucie GOUGAT

Avec Jean-Louis BAILLE, Dario COSTA, Paul EGUISIER, Julien MICHELET et Léa MIGUEL
Lumières et décor Franck RONCIERE

Musique Julien MICHELET

 

Durée 1h
Tarif unique 6€
Réservations au 05 55 77 37 50


Port du masque obligatoire
dès votre entrée au théâtre
et jusqu’à votre sortie


Respect de la distanciation physique
1 mètre minimum